• Site interactif d’Ages & Transmissions asbl dédié aux tranches de vie et aux débats

  • Autres articles dans cette rubrique

    accessibilite

      fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF

    Recherche

    Articles associés

    Dans les années d’après guerre, les ménages ont continué à vivre avec les principes d’économie acquis pendant les années de disette.

    Ainsi, quand un drap commence à s’user, on le coupe au milieu et on recoud ensemble les deux bords. La partie usée se retrouve ainsi aux extrémités moins sollicitées tandis que le milieu, qui s’use plus vite, est reconstitué des anciens bords moins usés. Bien sûr, cette longue couture au milieu du drap le rend moins confortable, mais allonge sa durée de vie. A l’étape suivante, quand le drap est encore plus usé, on y taille des essuies de vaisselle qui deviennent après usure supplémentaire des mouchoirs…

    Autre trait d’économies : le papier de toilette. Les rouleaux de papier de toilette sont rares, chers et rugueux. Aussi, pendant les années de ma petite enfance, Mammy découpe dans les pages des annuaires téléphoniques et des journaux périmés des coupons de papier qui serviront aux w.c. Par expérience, je peux certifier que le papier des annuaires est moins rugueux ; l’ennui est qu’il n’y en a qu’un par an tandis que le journal est quotidien et assure donc un approvisionnement plus considérable. Dès que nous avons été capables de tenir des ciseaux en mains nous avons été mis à la tâche de découpe.

    Pour les lessives, les arrosages et les nettoyages nous utilisons de l’eau de citerne qu’il faut pomper à la main et chauffer dans une grande cuve qui ne sert qu’à cela.

    Mes sœurs et moi, pendant des années, n’avons que trois tenues : l’uniforme qu’on protège avec un tablier, une tenue courante qu’on met les jours de vacances, et un beau vêtement qu’on porte le dimanche et lors des visites. Bien sûr, dès qu’un vêtement est trop petit pour moi, il est réajusté pour ma petite sœur, puis par après encore pour la suivante; ce qui les a fait râler de nombreuses années.

    Mammy déploie des trésors d’imagination pour coudre et nous habiller avec des tissus de récupération. Elle passe des heures à sa machine à coudre. Au début, la machine à coudre est mécanique. Il faut actionner une pédale dans un mouvement de haut en bas pour la faire fonctionner. Parfois les enfants se mettent en face de Mammy, de l’autre côté de la machine et appuient en cadence sur l’autre bout de la pédale. Avec le recul, je ne suis pas sûre que cela l’ait beaucoup aidée. Vers 1958 Mammy a acheté une machine électrique escamotable dans un petit meuble contenant également un panier avec du matériel de couture. C’était très ingénieux car le meuble, une fois fermé, paraissait un élément normal de décoration du salon.

    Répondre à cet article

    Veuillez vous connecter afin de participer au forum
    Si vous ne possédez pas encore d'identifiants, vous pouvez vous inscrire ici: Inscription

    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Forum

    • message  3824

      Avant la société de consommation…, par Nicole H.

      16 mai 2012, par Olive

      admirable portail, à la fois riche en renseignements et charmante. Je vous pousse de rediger toujours autant. sincerement.

      paris sportif


      bwin


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    • message  3762

      Avant la société de consommation…, par Nicole H.

      21 avril 2012, par anne-marie f.

      Bonjour Nicole,merci pour votre texte;
      Jusqu’à mes quinze ans, j’ai été habillée par les anciens vêtements de ma jeune tante. Heureusement elle était très coquette et la couturière très adroite. J’étais quand même très frustrée de ne pouvoir enfiler plus souvent une nouvelle robe ou un nouveau manteau.
      Mais aujourd’hui, avec des vieux draps de lit couturés, des anciens mouchoirs à jours et taies bordées de dentelle , nous faisons avec une amie un échange hebdomadaire d’écriture brodée : sur des petits morceaux de tissu découpés dans tout ça nous brodons un mot et l’accompagnons d’un petit texte avant de nous l’envoyer l’une à l’autre.
      Si nos grands-mères savaient!!


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    • message  3758

      Avant la société de consommation…, par Nicole H.

      19 avril 2012, par jeannine.k

      époque si différente !
      je me souviens
      de ce costume d’homme, entièrement démonté et transformé par ma maman en élégant tailleur pour dame !
      des ourlets généreux de mes robes, confection maison, pour pouvoir les allonger l’année suivante
      je me souviens avoir passé des heures à ourler finement à la main les mouchoirs improvisés dans les vieux draps
      les moins de vingt ans en rient mais c’est notre jeunesse que vous évoquez
      mélancolie!


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]


    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Haut