• Des tranches de vie et des débats en ligne

  • Autres articles dans cette rubrique

    accessibilite

      fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF

    Recherche

    Articles associés

    Extrait de "Nous racontons notre vie", à l’ONA, 2015-2016

    Je m’appelle Astou et je viens du Sénégal. J’ai 26 ans et trois enfants : deux filles, un garçon. Je suis arrivée ici en Belgique en octobre 2011. J’habite actuellement à Bruxelles. J’ai fait un peu d’études au Sénégal. J’y ai un peu appris le français. J’habitais la campagne. Je n’ai jamais travaillé et pour le moment, je ne cherche pas de travail. J’ai deux frères qui sont en Italie et une sœur en France.

    Enfance

    À l’époque, je vivais dans un village au Sénégal avec ma grand-mère et mes cousines. Je me levais vers 9h-10h. Je faisais le ménage. Je balayais la cour. Parfois j’allais à l’école, parfois je restais à la maison. L’école était à 5, 6 minutes à pied. Il y avait une quarantaine d’enfants dans la classe, de 4 ans jusqu’à 10 -12 ans. J’ai appris à lire et écrire en français. À 12 ans, j’ai arrêté. C’est ici en Belgique, dans une association d’alphabétisation, que j’ai recommencé l’école. Au village, on parlait le peul.

    Entre le Sénégal et la Belgique

    J’ai quitté le Sénégal en 2011 à 23 ans pour me soigner, car j’étais malade et là-bas, c’est plus compliqué. Je suis arrivée en Belgique avec ma fille de deux ans ; j’ai rejoint mon mari. Il était déjà là depuis 1998. Ça a été très difficile. J’habite à Zaventem et je ne comprends pas le flamand mais bien le français que j’ai appris à l’école au Sénégal. J’habite dans un appartement, je fais les courses, m’occupe du ménage et suis des cours de néerlandais. Je ne travaille pas. Mon mari est quelqu’un du village, au Sénégal. Il a 4 ans de plus que moi.

    Je vais retourner bientôt au Sénégal, si Dieu le veut, parce que je n’aime pas vivre ici. Mon mari, lui, il va rester ici car il aime la Belgique. Il a un travail à l’aéroport de Zaventem. On va rester mariés. Toute ma famille est là-bas, au Sénégal. Ici, je suis toute seule dans un appartement avec les enfants. Là-bas, on vit en communauté. À Zaventem, je me sens seule.

    Pour les études des enfants, il y a des bonnes écoles là-bas aussi. Mes enfants ont six, trois et un an. S’ils veulent revenir plus tard en Belgique, ils pourront. Je vais retourner à Dakar, c’est une grande ville. Mon mari reviendra nous voir une fois par an. Il comprend, et la plus grande de mes enfants est contente de rentrer, elle aussi.

    Mon pays me manque, le soleil me manque, ma famille me manque, les gens me manquent…

    Répondre à cet article

    Veuillez vous connecter afin de participer au forum
    Si vous ne possédez pas encore d'identifiants, vous pouvez vous inscrire ici: Inscription

    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]


    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Haut