• Site interactif d’Ages & Transmissions asbl dédié aux tranches de vie et aux débats

  • Autres articles dans cette rubrique

    Quand Mai 68 éclate en France, ailleurs dans le monde, cela bouge aussi.

    En Angleterre, on entend parler de quatre garçons. Ils laissent pousser leurs cheveux. Cela fait scandale bien plus que leur musique. Ce sont les Beatles. Tous les jeunes chantent leurs chansons.

    Aux États-Unis, contre la guerre du Vietnam, un autre mouvement apparaît au début des années 60. C’est le mouvement hippie. Son slogan est : "Faites l’amour pas la guerre !" Les hippies, en majorité des jeunes, ne veulent pas de la violence, des valeurs traditionnelles et de la société de consommation. Ils veulent vivre plus librement leurs relations humaines et amoureuses. Ils portent des vêtements de couleur, des jeans et de longs cheveux. Ils inventent de nouvelles musiques, le rock et le folk. Le mouvement hippie se répand en Europe à la fin des années 60. Il aura une grande influence sur l’Europe.

    Nous aussi, nous voulons revenir à des valeurs plus simples : fabriquer notre yaourt et notre fromage, faire de l’artisanat, filer la laine et la tisser. Certains abandonnent leurs études ou leur boulot pour aller garder des moutons en France. C’est ainsi que nous partons, mon ami et moi, habiter dans une ferme non loin de Bruxelles. Nous y avons un peu de terre pour cultiver des légumes et élever des poules. D’autres jeunes nous rejoignent. Nous sommes une trentaine. Les paysans du coin sont très étonnés. Ils voient des filles avec des longues jupes colorées et des cheveux rouges passés au henné. Ils voient des garçons avec des longs cheveux et des chemises fleuries… Nous sommes toujours l’un chez l’autre pour refaire le monde, pour nous entraider et surtout pour faire la fête !

    Souvent, nous partons à Amsterdam, ville, où les jeunes sont très nombreux. Là, on trouve beaucoup de boutiques indiennes et afghanes. On y vend de l’encens, des blouses brodées et des longues jupes. Mon ami et moi, nous rêvons de voyages lointains. En 1973, sacs au dos, nous partons pendant plusieurs mois en Inde, au Népal, à Ceylan. C’était une période de plein emploi. Lorsque nous rentrions de voyage il était toujours facile de retrouver un travail. Cependant cette période sera courte. Au milieu des années 70 déjà, on nous parle de la crise…

    Répondre à cet article

    Veuillez vous connecter afin de participer au forum
    Si vous ne possédez pas encore d'identifiants, vous pouvez vous inscrire ici: Inscription

    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]


    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Haut