• Site interactif d’Ages & Transmissions asbl dédié aux tranches de vie et aux débats

  • Autres articles dans cette rubrique

    accessibilite

      fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF

    Recherche

    Articles associés

    Extrait d’"Entre rire et pleurer", La guerre : la chance de vivre par Jean Biernaux : pg 41-42

    Notre joie hebdomadaire : jouer dans le parc de Wolvendaal à Uccle. Des soldats habillés de vert de gris occupent les chemins et les bancs ; à croire que l’armée allemande jouit d’une permission ce jour-là. J’échappe au contrôle de ma mère et je m’approche de deux enfants emmitouflés dans un caban bleu roi, couleur passe-partout qui nécessite peu d’entretien et que je porte aussi. Et nous jouons. Combien de temps ? Suffisamment pour nous sentir heureux à trois. Un bras m’arrache à nos jeux avec une violence que je ne connaissais pas. Ma mère sévit et m’interdit de m’adresser à ces enfants un peu plus âgés que moi. Ils parlent la même langue que moi. Ils ont les mêmes jeux. Pourquoi… ? J’enrage. Ma mère, gênée, me montre l’étoile jaune que j’ai ignorée, cette étoile qui n’autorise aucun contact sous peine de sanction, qui sépare ceux qui autrefois vivaient ensemble sans discrimination. Cette étoile que je maudis sans en comprendre le sens, mais qui, surtout, m’éloigne de ceux que je viens de rencontrer. Je n’oublierai jamais cette fille et ce garçon aux yeux noirs, perçants. Ils m’obsèdent, ils m’empêchent parfois de dormir. Ils me poursuivent encore aujourd’hui. Les émissions de télévision qui retracent les horreurs des camps de concentration ravivent mes souvenirs. Je comprends le désespoir de ma mère qui n’oubliera jamais ses frères morts en Pologne et réduits à de simples numéros de matricule.

    Répondre à cet article

    Veuillez vous connecter afin de participer au forum
    Si vous ne possédez pas encore d'identifiants, vous pouvez vous inscrire ici: Inscription

    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Forum

    • message  139

      > Rencontre au Wolvendaal

      28 octobre 2004, par dadu

      Que dire après la lecture de ce texte ? Les enfants dans la guerre, quelle qu’elle soit, ne peuvent pas comprendre la folie des hommes. Et dire que ces mêmes hommes ont été des enfants, mais ils l’ont oublié !


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]


    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Haut