• Site interactif d’Ages & Transmissions asbl dédié aux tranches de vie et aux débats

  • Mangeons bio !

    Comment reconnaître les légumes bio ?

    1. Il y en a moins dans une barquette : normal, la dimension des barquettes "supermarché" est standard, mais le légume bio est tordu
    résultat : on en met moins dans la barquette
    c’est donc plus cher, gage de qualité

    2. Il est "pré-moisi" : pré-emballé, c’est normal, mais "pré-moisi", c’est la "bio touch" ! pré-moisi d’usine, avec des normes très réglementées, bien sûr
    attention, jamais dans l’excès, juste un départ, un soupcon de moisi "terroir" …
    ça doit rester authentique ! ce qui nous permet de passer au point 3

    3. A consommer de préférence avant ? Point de date et de calculs compliqués : avec le bio, une seule inscription : "la veille", écrit en toute lettre sur chaque emballage
    c’est rassurant : comme on se comprend bien entre consommateurs bio ! "Oh vite, mangeons ces délicieuses carottes qui n’ont que trop attendu dans leur emballage "king size family" pour 1-2 personnes (normal, vu point 1)
    ah, le marketing à la sauce bio, il fait des miracles

    4. Préparation ? aucune ! le légume bio se mange "brut", sans devoir ni le nettoyer, ni le peler : quelle facilité !
    et puis, vu le point 3, pas de temps à perdre …
    d’ailleurs, comment voulez-vous peler une carotte ou une pomme de terre toute tordue avec un économe, un pelle-légume : c’est tout bonnement impossible
    enfin, le craquant de la terre nourricière en prime sur l’émail de nos dents gourmandes, quel beau retour vers cette nature pure et intacte …

    Les consommateurs bio ? Des épicuriens : ils savent reporter au lendemain ce qui peut être mangé aujourd’hui (d’où la mention "la veille" sur les emballages, mais c’est bien sûr!)
    Des épicuriens, vraiment ? dans leur quartier, mais au niveau de l’alimentation mondiale, gare aux excès sinon ils deviendront les "etpuisplusriens" car pour nourrir plus de 6 milliards d’individus
    la recette bio100% doit encore être sérieusement "vitaminée" …

    Bon appétit !

    Répondre à cet article

    Veuillez vous connecter afin de participer au forum
    Si vous ne possédez pas encore d'identifiants, vous pouvez vous inscrire ici: Inscription

    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Forum

    • message  2558

      Mangeons bio ! par Patrice T.

      19 octobre 2010, par Girouette

      Ce que tu décris Patrice, c’est la vague "bio" en supermarché… Sais-tu qu’il y a un paradoxe entre "bio" et "supermarché" ? Le bio est un concept qui exige de produire de manière locale et à petite échelle des aliments de saison et de le distribuer à travers des filières à taille humaine. Depuis quinze ans, les supermarchés ont repris le concept au nom de l’accessibilité à tous - tu connais la vraie raison : marketing (la vague bio est à la mode) et garder une clientèle soucieuse de sa santé (celle qui aurait tendance à tourner le dos aux supermarchés pour des tas de raisons que je n’exposerai pas ici… mais dont le point commun est de dénoncer un système de consommation devenu aberrant).
      Tu as raison de critiquer les produits bio disponibles en supermarché, c’est une véritable supercherie ! D’un autre côté, ils véhiculent auprès du plus grand nombre l’idée qu’il est devenu important de penser non seulement à notre manière de consommer mais aussi à la manière dont les aliments qui nous nourrissent sont produits !
      Il y a d’autres chemins pour savourer les produits bio (et comprendre l’enjeu vital qu’il y a derrière cette vague. Pour ne citer qu’un argument, sais-tu que 99% des terres agricoles en Europe sont "mortes" tellement elles ont été tuées par les pesticides et les fertilisants ? Cultiver "bio", c’est se tourner vers une agriculture respectueuse de la nature… et quitter les modes effrayants d’agriculture intensive prônés dans les années 1950).
      Le réseau des Groupes d’Achats Solidaires (GASAP : http://www.gasap.be/), les marchands de produits bio sur les marchés, les petits producteurs (qui n’ont parfois pas accès au label bio mais qui font une production de qualité) sont d’autres moyens de s’approvisionner et de ne pas tomber dans le piège de la "déception du supermarché" !


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    • message  2551

      Mangeons bio ! par Patrice T.

      7 octobre 2010, par Andrée

      Voilà un texte plein d’humour qui dénonce un certain snobisme autour du bio . Comme toute caricature c’est un peu outrancier et en partie vrai. Personnellement je ne foclise pas spécialement sur le bio , je trouve par exemple les carottes bio généralement pas très bonnes , souvent dures , mais par contre j’ai un faible pour les petits choux rouges bio !!Certainement qu’il y a une sincère recherche de préservation de la nature qui dépasse l’effet de mode.
      Sur un autre plan ,je suis stupéfaite de voir apparaître sur le marché des rutabagas un peu comme un produit de luxe eux qui ont nourri mon enfance de guerre.Autre temps!!!


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    • message  2550

      Mangeons bio ! par Patrice T.

      6 octobre 2010, par jean p

      Mangeons BIO ?
      Je me pose la question !
      Il me semble que les producteurs de produits Bio ont choisi cette façon de cultiver par convictions,convaincus qu’elle est la meilleure, que le non recours aux substances chimiques comme les fertilisants, les pesticides, et autres désherbants bonifiera leurs production et plaira davantage aux consommateurs .
      Comme la culture Bio doit les faire vivre et si possible prospérer ils ont intérêt à choisir avec soins les semences qu’ils sèmeront. Il parait naturel,parmi les choix qui leur sont offerts, de sélectionner les semences qui donneront les plantes les plus robustes, les plus savoureuses, celles aussi qui donnent la meilleure productivité.
      Cette recherche de la qualité restant une priorité constante.
      je me pose la question :
      Ne seraient –ils pas tentés d’investiguer aussi les semences issues des OGM ?
      Devraient –ils ignorer ou se désintéresser des plantes devenues résistantes aux maladies, supportant mieux la sécheresse, donnant de meilleurs rendements,pouvant même offrir de meilleures qualités nutritives et gustatives?


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

      • message  2552

        Mangeons bio ! par Patrice T.

        7 octobre 2010, par Souris verte

        en voilà une question, un brin impertinente ! Tout ce qui est labellisé "bio" est-il (sera-t-il demain) automatiquement labellisé non OGM ?


        Forum sur abonnement

        Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

        [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    • message  2548

      Mangeons bio ! par Patrice T.

      6 octobre 2010, par Mirabelle

      A une vision pas triste et provocatrice du bio, j’apporte ma vision heureuse et savoureuse!
      Le bio je l’assaisonne au durable de proximité et à l’achat décroissant, le tout avec joie et simplicité!
      Je me fournissais en fruits et légumes auprès d’un Groupement d’achat solidaire, et aujourd’hui auprès d’un distributeur de paniers bio de proximité.
      Les prix sont très raisonnables car il y a peu de frais de déplacement, pas de frais d’emballage (nous avons nos sacs et cartons).
      En achetant ainsi, j’achète les bonnes quantités et évite le gaspillage (les chiffres sont impressionnants à ce sujet là … le saviez-vous?)
      Je mange des fruits et légumes de saison. Ils ont du goût des formes … cela fait partie de mon plaisir : on mange aussi avec les yeux! Je veille à les manger à temps … je prends le temps de les regarder comme on faisait avant, pour les manger au bon moment.
      Je ne suis pas rassurée par les fruits et légumes formatés, ressemblant à du plastique et ne moisissant jamais …
      Pour le reste j’achète des produits peu transformés, qui sont d’ailleurs moins chers. Les supermarchés ont fait des efforts pour fournir des produits bio moins chers que les grandes marques.
      C’est bio, c’est durable et je mange heureuse avec mon corps et ma tête! Que demander de plus!!
      Mirabelle (Corsaire à ses heures!)


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    • message  2537

      Mangeons bio ! par Patrice T.

      17 septembre 2010

      Je suis choquée par votre vision de la nourriture bio. Je veux bien admettre qu’il existe un effet de mode porteur pour des appétits financiers qui désirent récupérer et surfer sur cette vague et font du n’importe quoi, pourvu que cela remplisse le tiroir caisse. A nous d’être vigilants et circonspects et trier le bon grain de livrée. Mais sur le fond, je ne peux qu’adhérer aux deux réactions qui précèdent ce message. Cette démarche bio est bien plus profonde, c’est un véritable problème de société, qui relève de la qualité de vie ici et maintenant et pour le futur de nos enfants et de la planète.Lucienne E.


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    • message  2536

      Mangeons bio ! par Patrice T.

      17 septembre 2010

      Ton texte m’a bien fait rire, mon cher Patrice ! Un peu d’humour et d’autodérision, cela fait toujours du bien. Mais personnellement, en tant que membre convaincue d’un GAS (groupe d’achats solidaires) je n’échangerais pour rien au monde les tomates si goûteuses de mon panier contre celles (même bio) du Delhaize. Quant à la roquette à troutrous reçue récemment, c’est vrai qu’elle n’avait pas fière allure mais bon, cela fait partie des aléas du bio. Et si nous, qui avons la chance d’être instruits sur les questions environnementales et d’avoir suffisamment de moyens financiers, ne consommons pas bio, qui le fera?
      Sylvie


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    • message  2533

      Mangeons bio ! par Patrice T.

      16 septembre 2010, par Paul

      Bonjour Patrice ( je croyais lire pas triste!),
      Je suis triste d’une telle réaction à l’alimentation Bio.
      S’il est vrai que le prix de certains produits bio peuvent paraître plus élevés, il faudrait en déduire les frais de médecin évités par une alimentation saine et moins de pollution par le transport et la production. De plus,vu leur qualités gustative et nutritionnelle, on peut se contenter d’en manger moins. De même, les frais occasionnés par le chômage de personnes ne trouvant plus d’emploi à cause de l’industrialisation de l’agriculture diminuent et donc nos taxes également.
      Ceci n’est qu’une courte réaction par rapport à tout ce que le texte d’origine suscite en moi
      Un consommateur bio local de grandes surfaces et de différents paniers bio
      Paul


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

      • message  2539

        Mangeons bio ! une solution locale pour un désordre global

        24 septembre 2010, par Pauline

        Je suis tout à fait d’accord avec vous. Vous avez trouvé les mots justes!
        Manger bio.. il faut voir cela avec plus de distances… Je conseille à tous le film (en salle pour le moment, au Vendôme): solutions locales pour désordre global. Ca parle exactement de votre réflexion!! Je vous mets le lien vers la page du site, avec des extraits du film… Pauline, 28 ans, des Corsaires


        Forum sur abonnement

        Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

        [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    • message  2532

      Mangeons bio ! par Patrice T.

      14 septembre 2010, par danielle defawe

      Curieux ces lunettes avec lesquelles la nourriture bio est perçue.Trop foncées sans doute. Pour ma part, mes vitres sont plus claires et je vois à travers le bio un changement de société intéressant, voire même indispensable. Fini ces pesticides qui abiment tant la santé que la nappe phréatique.
      Fini cette idée que la rentabilité doit être première. Fini aussi cette vision du légume parfait, du fruit reluisant, de la pomme de terre toute ronde et propre! A table les amis, chez moi cela vient du producteur, c’est local et le quartier se solidarise pour tenter de nouvelles ou plutôt de très anciennes recettes. Qui passe chez nous est toujours satisfait. Danielle D.


      Forum sur abonnement

      Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

      [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]


    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Haut