• BIENVENUE SUR NOTRE SITE INFORMATIF

  • Autres articles dans cette rubrique

    accessibilite

      fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF

    Recherche

    Accueil du site /

    L’associati...

    /

    PROJETS...

    /

    Passeurs...

    /

    !');" onmouseout="cache();">"J’écris...

    / Les témoig...

    " Je peux tester, à travers la réaction des participants, l’impact que j’aurai sur mes descendants." Francine M.

    " La gentillesse, la chaleur et peut-être des amitiés naissantes sont un cadeau de JMV." Elyane F.

    " Chacun a navigué comme il a pu, qui sur un pédalo, qui sur un chalutier prenant l’eau, qui sur un voilier aux escales très longues. Chacun est un capitaine unique et a droit au respect." Myriam R.

    " Je crois aussi qu’à l’issue de ce travail, chacun en ressortira différent. La réaction des " Messieurs " face à l’expression des " Dames " m’a paru particulièrement significative du rôle d’ouverture à la différence, qu’un tel lieu de rencontre peut opérer." Lionelle H.

    " Les réactions des camarades aux mêmes situations m’aident beaucoup à remettre certaines émotions en place. L’écoute des autres est ce qui m’apporte le plus à JMV . " Anne-Marie F.

    " Je suis d’abord très reconnaissante d’avoir été appelée à revoir le but de mon travail. J’écrivais pour m’amuser, et pour réveiller ma mémoire défaillante. … Mais ce journal, non, je ne pensais pas du tout qu’il puisse un jour être lu par quelqu’un. Dans la première rencontre, on nous a parlé du devoir de transmettre et désormais c’est pour mes petits-enfants que j’écris. On nous a conseillé d’établir la généalogie. J’ai recherché de vieux papiers et j’ai trouvé là dedans des tas de choses merveilleuses. Et c’est vrai que je ne serais pas tout à fait ce que je suis, si je n’avais pas entendu mes parents et grands-parents raconter leur vie depuis ma petite enfance. Seulement, en ce temps là, on se réunissait trois fois par jour à 10 autour de la table et c’est là que se contaient les mémoires de la famille. " Marie-Thé H.

    " Ma fille m’avait demandé ce travail et j’ai la joie de constater qu’elle lit avec plaisir tout ce que j’écris. Ma fille est quelqu’un qui a toujours été très critique envers moi . Pour la première fois de sa vie, elle a dit en lisant mes modestes histoires " Maman, je te félicite ! ". Et j’en ai été si heureuse, que pour une fois au moins, elle me montre une certaine admiration. " Johanna P.

    Haut