• BIENVENUE SUR NOTRE SITE INFORMATIF

  • Dans la lignée de notre premier cahier et plus spécialement pour mener plus loin certaines des valeurs proposées dans la sixième partie « porteurs de valeurs », et sous l’impulsion d’un de nos membres, François Verhulst, nous proposons un atelier sur ce qui y était indiqué comme la valeur « sobriété » et que l’on peut appeler, à la suite d’un mouvement d’origine canadienne,

    LA SIMPLICITE VOLONTAIRE

    Qu’est-ce que la « simplicité volontaire » ? Diverses définitions existent, notamment sur Internet mais aussi dans quelques livres publiés sur le sujet. Brièvement, nous proposons celle-ci : « Dans un courant dominant qui veut nous faire croire que c’est en consommant, en se procurant des biens, en possédant de plus en plus que l’on peut être heureux et répondre à ses besoins, il est important de faire le choix de s’attacher à des valeurs essentielles : privilégier l’être par rapport à l’avoir, privilégier la qualité par rapport à la quantité, privilégier la solidarité par rapport à l’individualisme, privilégier la participation par rapport à la compétition, privilégier l’autonomie par rapport à la dépendance. »

    Le compte-rendu de la conférence-débat du 28 janvier 08 se trouve en fichier joint ci-dessous.

    L’animation est assurée par François Verhulst, retraité, licencié en économie appliquée et bachelier en philosophie. Dans sa vie professionnelle, il a été amené à mettre en place et à animer des séminaires axés sur la communication, le développement personnel et le bien-être. Il est aussi membre actif chez Ecolo et très intéressé par les problématiques engagées par le passage à la retraite.

    Depuis début 2008, certains de nos membres se retrouvent régulièrement (toutes les 4 semaines) afin de réfléchir sur nos modes de consommation à la lumière du mouvement québécois de la simplicité volontaire dont le slogan est : « Moins de biens, plus de liens ». Nous effectuons un travail de conscientisation et échangeons des pratiques. Nous creusons différentes thématiques (mobilité, cadeaux, publicité, pouvoir d’achat, vêtements, ressources naturelles, échanges de biens et services,…) sous l’angle de la question suivante : Comment transmettre à d’autres (enfants, ados mais aussi adultes de tous âges) les pratiques et ses fondements sans paraître culpabilisateurs, avares, ringards, … et sans nous marginaliser ?

    Ce groupe est ouvert à tous, quelque soit son degré de sensibilisation par rapport au développement durable, à la simplicité volontaire et à la décroissance.

    Indépendamment du groupe de réflexion, nous proposons des réunions plus ponctuelles (cfr agenda et bulletin de liaison) qui ouvrent les portes de la réflexion sur ces thématiques qui permettent de porter notre regard vers le futur de notre planète et de la société : débats sur la décroissance, visite de l’expo-Terre, pour ou contre les OGM, …

    Venez nous rejoindre !

    Haut