• Des aînés, tisseurs de solidarité entre générations et cultures

  • Pièces jointes

    Autres articles dans cette rubrique

    accessibilite

      fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF

    Recherche

    Nos objectifs

    • Participer à « l’école de la réussite pour tous » en aidant les enseignants dans leur mission, plus spécifiquement en accompagnant des enfants au travers d’une relation d’apprentissage privilégiée, positive et bienveillante.
    • Transmettre aux jeunes le plaisir de lire, de parler, d’apprendre, d’aller à l’école, mais également transmettre du capital culturel nécessaire à leur épanouissement.
    • Découvrir, au travers des jeunes générations, d’autres réalités, d’autres cultures.

    Le projet Coup de pouce est une expérience intergénérationnelle dans laquelle chacun sort gagnant : l’enfant, l’aîné et l’enseignant. Les enseignants et les bénévoles témoignent :

    « Quand on a une classe où ils parlent tous difficilement, cela fait plaisir d’avoir une aide en plus. Les enfants sont enchantés. Tous les jours ils demandent si Mamy Sophie ne vient pas. Ils évoluent super bien au niveau langage. Cela leur apporte beaucoup de confiance en eux. » (Cécile, enseignante à Laeken.)

    Méthodologie

    « J’utilise beaucoup les images, les livres, les jeux. Ce sont des bases de travail… J’essaye d’éviter que les enfants pensent « école ». Il faut dire que je ne me moque pas, je ne donne pas de points. C’est un rapport plus affectif qu’avec leur enseignante. » (Etienne, bénévole à Laeken)

    Il s’agit de travailler sans en avoir l’air au travers d’histoires et de jeux : Raconter des histoires, faire parler les enfants sur un livre lu, les faire lire (albums jeunesse, livres documentaires, blagues, comptines, etc.), jouer à des jeux de société favorisant l’expression orale, l’acquisition de vocabulaire, l’exercice de la lecture, apprendre des chansons, etc. Ages et Transmissions dispose de près de 500 livres et jeux de langage !

    En pratique

    Enseignant(e) et bénévole travaillent main dans la main. L’instituteur désigne les enfants en besoin par rapport à lecture et/ou l’expression orale et fixe avec le bénévole les objectifs à atteindre. Chaque volontaire intervient alors en moyenne 2h par semaine, pendant les heures de cours et en dehors de la classe avec le/les élèves choisis (2-3 enfants maximum à la fois). Possibilité de s’engager dans nos écoles partenaires (tous réseaux confondus et principalement en primaire) à Bruxelles ou à Liège.

    S’engager comme bénévole

    Aucun prérequis pédagogique n’est demandé, si ce n’est l’envie de travailler avec des enfants. Une formation initiale est organisée au sein de l’asbl pour les nouveaux bénévoles et des moments de formation et d’échanges (avec ou sans experts) sont proposés régulièrement à tous afin d’accompagner les bénévoles dans cette activité. Voir le programme de formation actuel (voir PDF ci-joint)

    Pour Bruxelles : Contacter Marie Dehou (marie@agesettransmissions.be) Pour Liège : Contacter Jacques Mauroy (j.mauroy@worldonline.be)

    Histoire du projet

    Initié en 1995, le « coup de pouce » est le projet fondateur d’ Ages et Transmissions ! Michèle Piron est inspirée par les expériences intergénérationnelles européennes, et souhaite mettre en place un projet permettant d’une manière ou d’une autre aux aînés de continuer à participer à la société.

    Après une première prise de contact sans succès dans l’école de ses enfants, une porte s’ouvre finalement : « L’an prochain, j’aurai des enfants en 6e primaire qui ne savent pas lire assez couramment, d’autres sont d’origine étrangère et maîtrisent mal le français. Des bénévoles retraités pourraient essayer de leur donner un coup de pouce ? » C’est ainsi que le « coup de pouce lecture et langage » est né. Aujourd’hui, ce sont les écoles qui font appel à nous, le projet s’adapte aux besoins du terrain et les enseignants sont souvent de fidèles partenaires.

    Témoignages

    Quand ils entrent dans la cour, une poignée d’enfants leur sautent au cou en les accueillant chaleureusement. C’est que Nicole, Patrick, Michelle et les autres viennent depuis plusieurs années offrir un peu de leur savoir et affection aux enfants en difficulté scolaire.

    Lisez leurs témoignages ici et visionnez le témoignage vidéo de Mamy Danielle ici

    Haut