• Site interactif d’Ages & Transmissions asbl dédié aux tranches de vie et aux débats

  • Autres articles dans cette rubrique

    Quand j’étais plus jeune, mes parents ne me parlaient jamais de religion. Un peu de morale : ne pas voler, obéir, ne pas sortir avec les garçons avant le mariage, mais rien d’autre. Les parents priaient à la maison, pas à la mosquée puisqu’il n’y en avait pas. Nous, les jeunes, on ne priait pas.

    Les femmes de ma famille étaient voilées. Quand je suis arrivée du Maroc en Belgique en 1964, je n’étais pas voilée. J’avais 10 ans et je rejoignais mon père qui travaillait dans les charbonnages près de Herve depuis 1962.

    Quand on est arrivé, on s’est adapté. On ne mangeait pas toujours halal parce qu’il n’y avait pas de boucherie halal; mon père achetait les poulets vivants et les tuait lui-même. On achetait de la farine pour faire le pain marocain nous-mêmes. Le curé nous a beaucoup aidés, il nous a donné des lits, des couvertures, etc. On parlait religion avec lui.

    Ado et jeune adulte, la religion ne m’intéressait pas plus que ça. C’était plutôt la tradition qui était importante avec les valeurs. Mon mari priait, mais moi ça ne me disait rien. Il voulait que je prie avec lui, mais je ne voulais pas. Puis, j’ai pensé à la mort. Or, pour aller au paradis, il faut prier. Je ne savais pas prier car je ne savais pas lire les sourates. Je faisais le Ramadan sans prier et ça, ce n’était pas suffisant. Alors, j’ai acheté des cassettes et j’en ai appris 10 par cœur pour faire la prière. A l’époque (1989), j’avais 35 ans, déjà quatre enfants et j’habitais à Malmédy. C’est à ce moment-là que j’ai décidé de mettre le voile. Aujourd’hui, la religion a une place importante dans ma vie.

    Mes enfants, je ne les ai pas obligés non plus à pratiquer. Mon mari voulait que j’insiste. Moi, je voulais qu’ils choisissent. Ma plus grande fille s’est mise à étudier la religion par elle-même. Aujourd’hui, tous mes enfants sont pratiquants.

    Depuis une trentaine d’années, les gens sont devenus plus religieux ; ils connaissent mieux la religion.

    J’ai toujours cru en Dieu, il est le créateur de toute chose. Si on fait quelque chose de grave, Dieu nous juge. Pour moi il y a un seul Dieu, le même pour tout le monde.

    Les extrémistes qui sont violents et qui tuent ? Ils ne sont pas de vrais musulmans, on ne tue pas au nom de Dieu.

    Répondre à cet article

    Veuillez vous connecter afin de participer au forum
    Si vous ne possédez pas encore d'identifiants, vous pouvez vous inscrire ici: Inscription

    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]


    Forum sur abonnement

    Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

    [Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

    Haut